Formation Permis CE

Être capable de conduire un ensemble de véhicules dont le véhicule tracteur appartient à la catégorie C, attelé d’une remorque ou semi-remorque dépassant 750 kg de Poids Total Autorisé en Charge (P.T.A.C.).

commercial vehicle

                        Ensemble de véhicules avec un véhicule dont le PTAC > 3500 kg tractant une remorque/semi-remorque dont le PTAC > 750 kg
  1. Avoir 21 ans
  2. Être titulaire du permis C en cours de validité 
  3. Être reconnu apte lors d’une visite médicale auprès d’un médecin agréé pour les permis de conduire
  4. Savoir lire et écrire la langue Française
  5. Avoir satisfait éventuellement à une évaluation préalable

 

NB : Il faut passer l’Epreuve Théorique Générale (code de la route) si le dernier permis obtenu date de plus de cinq ans.

Enseignants titulaires du Brevet pour l’Exercice de la Profession d’Enseignant de la Conduite Automobile et de la Sécurité Routière (B.E.P.E.C.A.S.E.R.) ou du Titre Professionnel d’Enseignant de la Conduite et de la Sécurité Routière (T.P.E.C.S.R.).

  1. Méthodes actives adaptées à la formation des adultes
  2. Salles de cours équipées de moyens multimédia
  3. Aires d’évolution spécialement aménagées
  4. Ensembles de véhicules adaptés à l’enseignement
  5. Fiche de suivi et livret d’apprentissage
  6. Supports pédagogiques spécifiques

Maximum 4 stagiaires par véhicule.

7H par jour, généralement 8H – 12H et 13H30 – 16H30.

A définir avec le centre de formation.

Hors circulation :

 

      1. Connaître les règles élémentaires de sécurité comme celles liées au véhicule en marche ainsi qu’à l’arrêt (chargement, déchargement) et connaître quelques notions sur les comportements en cas d’accident.
      2. Avoir des connaissances générales sur le rôle du transport routier, son organisation ainsi que les règles spécifiques qui lui sont applicables (réglementation européenne portant notamment sur les temps de conduite et de repos et l’utilisation des moyens de contrôle). 
      3. Avoir des connaissances élémentaires en mécanique permettant de détecter certaines anomalies de fonctionnement pouvant avoir une incidence directe sur la sécurité.
      4. Maîtriser le véhicule en marche avant à allure lente hors circulation ou en trafic faible ou nul. Maîtriser le véhicule en marche arrière. Effectuer des arrêts de précision.
      5. Savoir effectuer les vérifications de sécurité avant départ.
      6. Savoir atteler et dételer en toute sécurité un ensemble de véhicules.

 

En circulation :

    1. Choisir la position sur la chaussée, franchir une intersection ou y changer de direction, en fonction du gabarit du véhicule.
    2. Circuler dans des conditions normales sur route et en agglomération.
    3. Connaître les situations présentant des difficultés.
  1. Évaluations continues et de synthèse correspondant aux contenus du Référentiel d’Éducation pour une Mobilité Citoyenne (REMC) cité ci-dessous.
  2. Épreuves pratiques de l’examen du permis de conduire de la catégorie CE : Hors-circulation et circulation à l’issue de la formation selon les places attribuées par les services préfectoraux.

Permis de conduire de la catégorie CE

  1. 70 heures (socle minimal)
  2. Option confort : pour parfaire ses chances de réussite aux examens il est possible d’ajouter une formation complémentaire présentielle de 14 heures, pour travailler les questions orales et les fiches écrites d’examen.

Contenu de va-et-vient

  1. Maitriser le maniement du véhicule, dans un trafic faible ou nul.
  2. Connaitre les principaux organes du véhicule, les principales commandes et le tableau de bord.
  3. S’installer au poste de conduite.
  4. Effectuer les contrôles visuels avant la mise en route du moteur.
  5. Démarrer et s’arrêter.
  6. Utiliser la boîte de vitesse (selon l’équipement).
  7. Diriger le véhicule en marche avant et arrière, en ligne droite et en courbe.
  8. Regarder autour de soi et avertir.
  9. Connaitre les éléments constitutifs de la chaine cinématique et leurs principes de fonctionnement.
  1. Effectuer les vérifications courantes de sécurité du véhicule et effectuer les exercices de maniabilité.
  2. Avoir des connaissances sur l’ensemble des réglementations relatives au transport routier de marchandises.
  3. Connaitre les documents spécifiques au conducteur, au véhicule et au transport de marchandises.
  4. Connaitre les équipements et le principe de fonctionnement des organes essentiels du véhicule et savoir les vérifier.
  5. Connaitre et adopter les attitudes élémentaires de sécurité (accès au véhicule, gestes et posture).
  6. Savoir réaliser un stationnement an créneau et une mise à quai.
  1. Appréhender la route en fonction du gabarit du véhicule dans des conditions normales de circulation.
  2. Recherche la signalisation (notamment celle spécifique aux véhicules affectés au transport de marchandises, les indices utiles et la signalisation.
  3. Connaitre et respecter les règles de circulation (notamment celles spécifiques aux véhicules affectés au transport de marchandises.
  4. Positionner le véhicule sur la chaussée et choisir la voie de circulation.
  5. Tourner à droite et à gauche.
  6. Détecter, identifier et franchir les intersections suivant le régime de priorité.
  7. Franchir les ronds-points et les carrefours à sens giratoire.
  1. Circuler dans des conditions difficiles et partager la route avec les autres usagers.
  2. Evaluer et maintenir les distances de sécurité.
  3. Croiser, dépasser, être dépassé.
  4. Négocier les virages de façon sécurisante.
  5. Connaitre les caractéristiques des autres usagers (notamment les usagers vulnérables) et savoir se comporter à leur égard, avec respect et courtoisie.
  6. Quitter un stationnement, repartir après un arrêt et s’insérer dans la circulation.
  7. S’insérer, circuler et sortir d’une voie rapide.
  8. Conduire dans une file de véhicules et dans une circulation dense.
  9. Connaitre les règles relatives à la circulation inter-files des motocyclistes. Savoir en tenir compte.
  10. Conduire en déclivité.
  11. Conduire quand l’adhérence et la visibilité sont réduites.
  12. Conduire à l’abord et dans la traversée d’ouvrages routiers tels que les tunnels, les ponts…

 

  1. Pratiquer une conduite autonome, sûre et économique.
  2. Suivre un itinéraire de manière autonome.
  3. Connaitre les principaux facteurs généraux de risque au volant, les facteurs plus spécifiques à la conduite des véhicules lourds et les recommandations à appliquer.
  4. Savoir préparer un trajet longue distance en autonomie.
  5. Connaitre les comportements à adopter en cas d’accident : protéger, alerter et secourir.
  6. Connaitre les aides à la conduite (régulateur, limiteur de vitesse, ABS, aide à la navigation…)
  7. Avoir des notions sur l’entretien, le dépannage et les situations d’urgence.
  8. Pratiquer l’éco-conduite.